BLOG

psychologie

Vous ne trouverez aucune interprétation correcte dans un dictionnaire des rêves.

Car, il est impossible d'interpréter un rêve sans connaître le rêveur.

Interpréter un rêve, c'est aller chercher dans l'inconscient du rêveur les symboles qui le guideront à comprendre son rêve.

White Structure

Le rêve est ce théâtre où le rêveur est à la fois la scène, l'acteur, le souffleur, le régisseur, l'auteur et le critique - C.G.Jung

Ainsi, pour vous aider à comprendre vos rêves, je dois d'abord vous interroger sur votre vécu personnel afin de faire des associations avec le contenu de votre rêve.

Vous vous sentez seul ?

Rappelez-vous que vous n'êtes pas seul, même si vous semblez l'être. La solitude arrive lorsque vous avez perdu toute connexion avec ce qui vous entoure, avec tout  l'univers... et surtout avec vous-même.

Reliez-vous à la nature, contemplez les milliers d'étoiles dans le ciel,  rendez grâce à ces moments présents.

Envoyez de l'amour autour de vous, à vos proches, aux êtres aimés et à ceux qui vous aiment.

Activez-vous dans la créativité. Réalisez des choses qui vous plaisent, qui vous procurent de la joie. Nourrissez votre être.

Prenez soin de vous !

Desert Plant
Storm Clouds

D'où viennent les cauchemars?

Le cauchemar vient dire à la personne : attention il se passe quelque chose qui ne va pas dans votre vie actuelle.

Nos mauvais rêves sont les révélateurs d’un mal-être intérieur,  d'une angoisse, d’un désir inassouvi qui insiste…

Les cauchemars récurrents alertent le rêveur d'un danger dont il n'a pas conscient.

COMMENT MAITRISER LA PEUR

La peur a une fonction. Elle agit comme un système d'alarme. La peur est saine, c'est une réaction normale.

Pour essayer de la maîtriser, essayons de garder en tête que, lorsque nous avons peur, les choses semblent plus effrayantes qu’elles ne le sont en réalité !

Pour la maîtriser un peu, commençons par accepter de la ressentir, par la considérer avec bienveillance. En l’accueillant et la reconnaissant, il est possible que nous ayons déjà… moins peur !

5 clés pour calmer un esprit inquiet et trouver la paix intérieure

1. Ôtez-vous les poids non nécessaires

Ils sont là, même si vous ne les voyez pas. Dès que vous vous rendrez compte de tous ces poids, vous vous sentirez bien mieux.

  • Vous êtes entouré de personnes qui, au lieu de vous apporter des choses, vous enlèvent de l’énergie. 

  • Il est possible que vous fassiez passer en priorité des aspects qui ne sont pas bons pour vous.

2. Arrêtez-vous un instant et respirez, éteignez le bruit mental

Hier n’existe plus. Le passé ne peut être modifié et le futur n’existe pas encore. Alors, concentrez toute votre attention sur l’ici et le maintenant, là où vous vous trouvez en ce moment-même.

  • Arrêtez-vous et prenez une grande respiration. Prenez-la avec force et retenez-la pendant 5 secondes. Ensuite, expirez en soufflant fort.

  • Demandez-vous avec humilité ce que vous voulez, ce que vous cherchez, ce que vous ne voulez pas, ce à quoi vous aspirez.

3. Construisez des murs protecteurs

L’esprit inquiet souffre car il est très perméable. Car il laisse entrer les préoccupations des autres, les égoïsmes, les intérêts de ceux qui nous entourent.

Il est nécessaire de dresser des murs de la manière suivante :

  • S’éloigner de ce qui n’est pas harmonieux avec soi.

  • Plus d’égoïsmes, plus de faux intérêts.

  • Dresser des murs contre ceux qui amènent des tourments lors des journées de calme.

  • Construire des murs contre ceux qui ne me respectent pas. Leur pardonner,  mais les laisser partir.

4. Le silence qui répare

Une fois par jour et au moins pendant une heure ou deux, vous avez besoin d’un bain de silence absolu.

Ces moments de tranquillité et de paix intérieure nous permettent de nous connecter à nos besoins pour calmer l’esprit inquiet.

Car l’esprit nerveux qui saute de trou noir en trou noir a oublié de s’écouter lui-même. Il ne se souvient plus combien il vaut et à quel point il est important.

  • Détendez-vous dans le silence et éteignez les peurs, les voix intérieures. Laissez les émotions vous envahir telles que la satisfaction, la paix intérieure, l’équilibre dans l’esprit et le cœur.

5. Cultivez la gratitude contre un esprit inquiet

Cette dimension est sans aucun doute la plus difficile à réaliser.

Détendez-vous et réfléchissez aux aspects suivants :

  • Si vous vous sentez mal car certaines personnes ne vous aiment pas, éloignez-vous. La solution peut être très simple, mais elle demande du courage.

  • Si ce que vous ressentez aujourd’hui est du mal être, faites un tour de vos pensées. Choisissez de ne pas vous sentir ainsi : éteignez ce que vous ressentez et souvenez-vous de ce que vous méritez.

  • Remerciez les petites choses qui vous entourent et que, peut-être vous avez négligées.

  • Soyez reconnaissant car vous êtes en bonne santé, car vous avez à vos côtés des personnes qui vous aiment et que vous aimez.

  • Apprenez à remercier chaque jour nouveau. Car ce sont des opportunités qui s’ouvrent dans votre horizon pour que vous réussissiez ce que vous désirez. 

Q. D'où vient la beauté intérieure ?

R. La beauté d’une personne provient du rayonnement de son âme...

rêves

    Comment me souvenir de mon rêve ?

  • Placez à côté de votre lit un carnet avec un crayon : assurez-vous de pouvoir les atteindre sans sortir de votre lit !

  • Avant de vous endormir, efforcez-vous d'adopter une attitude positive : " je vais me rappeler de mon rêve ", " mon rêve sera riche en enseignements ", " mon rêve est un message "…

  • Si vous vous réveillez en pleine nuit (à cause d'un cauchemar, par exemple), prenez le temps de noter les mots " forts " de votre rêve, sans faire de phrases ni réfléchir à des significations possibles.

  • Au matin, ne sortez pas immédiatement de votre lit : prenez le temps de somnoler, les yeux fermés, les sens aux aguets.

  • Au matin, notez ce qui vous reste de votre rêve : convoquez vos cinq sens (la vue, l'ouïe, l'odorat, le goût, le toucher) et n'hésitez pas à compléter ce récit (le plus exhaustif possible !) avec des associations, même si elles vous semblent farfelues.

« En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas.

Il nous parle à travers le rêve et nous fait savoir qu'il nous voit bien différent de ce que nous croyons être. »

Jung, Dialectique du moi et de l'inconscient

Coast

divination

De quoi s’agit-il ?

L’art divinatoire est irrationnel, c’est un fait. Cette pratique consiste à interpréter les signes qui, selon les croyances, viennent de Dieu ou de l’Univers. Ces interprétations diffèrent selon les techniques utilisées. Elles servent à éclairer et guider le consultant. Les arts divinatoires permettent non seulement de prédire le futur, mais aussi de décrypter le passé et le présent.

Les praticiens, appelés « médiums » ou « voyants », ont un don qui leur permet de percevoir des choses non palpables. Cette aptitude est souvent innée. D’ailleurs, chacun d’entre nous a un don de mediumnité, mais souvent nous les perdons, arrivés à l’âge adulte.

Dry Tree Trunk

Spirituellement, il apparait que nous tissons chacun notre propre univers avec nos pensées, nos gestes et nos attitudes.

Tous les systèmes de divination ont au fond le même but : identifier l’emplacement d’un individu à l’intérieur de son univers personnel qu’il a lui-même tissé.

Qu'est-ce qu'être libre ?

ÊTRE LIBRE C’EST ÊTRE REBELLE

 

Un rebelle est celui qui ne réagit pas contre la société. 

Il observe et comprend tout le manège et décide simplement de ne pas en faire partie. 

Il n'est pas contre la société, il est plutôt détaché à ce qui s'y passe. 

 

C'est la beauté de la rébellion: la liberté!

 

Le révolutionnaire n'est pas libre. 

Il est constamment en train de se battre, de lutter avec quelque chose. 

 

Comment pourrait-il donc être libre? 

Il est systématiquement en train de réagir contre quelque chose. 

Où est-ce que se trouve la liberté dans la réaction mécanique à des choses extérieures?

 

La liberté naît de la compréhension. 

Il faut d'abord comprendre les mécanismes en jeu: 

la société empêche l'évolution de l'âme. 

Le système ne vous permet pas d'être vous-même. 

Une fois que cela est compris, vous sortez simplement du système sans même une cicatrice dans l'âme. 

 

Le rebelle pardonne et oublie, il se contente de prendre une distance par rapport à la société, sans lien d'amour ni de haine avec elle.

 

Osho "la liberté"